L’insucube
jusqu’au 31 août Jardin des plantes

Trois figures suspendues semblent attendre on ne sait quoi, le temps qui fuit peut-être. Mais si on tourne autour, les formes changent, se modifient en même temps que la perspective. Illusion d’optique ? On peut aussi regarder à partir d’un point de vue privilégié, petit édifice de bois signalé. Alors les trois figures a priori distinctes, fragmentaires, n’en forment plus qu’une, un double infini ou comment penser la réalité tout en s’affranchissant de la partialité du point de vue unique.

Johann Le Guillerm découvre obstinément de nouveaux espaces, de nouvelles faces, de nouveaux angles, pour embrasser des points de vue encore inconnus sur le monde. Pour lui, tout se transforme mais reste le même. Alors, qu’ont en commun ces trois objets filaires suspendus, dissemblables ? À travers les jumelles installées au sol, observez-les. Ces formes seraient une seule et même entité prenant des apparences variées. Nouvelle excroissance du chantier de recherches sur les élastiques et leurs entrecroisements multiples (vu dans Les Imaginographes, muté en Broglios), L’Insucube invite à observer à 360° et, depuis ce regard circulaire, à expérimenter la multiplicité des points de vue sur le monde, l’unité cachée dans la diversité.

Renseignements : Jardin des plantes 02 40 41 65 09

Les six installations de Johann Le Guillerm au Jardin des Plantes seront intégrées dans l’événement estival Le Voyage à Nantes 2018.

Distribution / production

Création Johann Le Guillerm

jusqu’au 31 août installation
Tarifs & accès

Tous les jours de 8h30 à 20h
Accès libre

Autour de l’œuvre



Infos pratiques
Jardin des plantes

Jardin botanique de la Ville de Nantes, le jardin des Plantes est un parc à l’anglaise en plein cœur de ville. À la fois jardin scientifique et jardin d’agrément, il attire chaque année près de 2 millions de visiteurs, dont plus de 50% de touristes.

Comment s’y rendre ?