Les
droliques
jusqu’au 31 octobre Jardin des plantes

Surgissantes, Flottantes ou Oscillantes, Les Droliques sont des fleurs cinétiques aquatiques qui colonisent des milieux naturels, mues par l’énergie de l’eau et de l’air. Les Surgissantes et Les Flottantes ont été construites en ateliers par des Nantais à partir de gabarits éprouvés par l’artiste. Elles surgiront et s’éclipseront sous l’effet d’un mouvement cinétique actionné par les visiteurs. D’autres, Les Oscillantes, palpitent, titubent ou tremblent, mais toujours se redressent, telles des plantes vivaces pas si fragiles. De cette confrontation de matériaux et de matières naturelles, naît une beauté étrange qui conscientise en la troublant, notre perception de la nature et de ses énergies imperceptibles.

Bien qu’elles ne soient pas végétales, c’est bien l’eau qui fait pousser ces fleurs. Prévues pour s’animer par mécanisme cinétique, elles se déploient grâce aux efforts du visiteur ou sous l’effet du ruissellement naturel. L’énergie hydraulique exerce une poussée qui fait monter la tige et s’ouvrir la corolle. Réparties par champs et par familles dans les régions du jardin appropriées à leur nature aquatique ou terrestre, Les Droliques sont reliées entre elles par un système de réactions en chaîne et de vases communicants : l’élévation de l’une entraîne la propulsion de l’autre. Les pétales et pistils des fleurs seront réalisés dans le cadre d’ateliers de médiation à partir de spécimens créés par l’artiste-mécano-botaniste. Nous étions promeneurs, visiteurs, observateurs, nous voilà à notre tour brico-botanistes attentifs à notre environnement.

Renseignements : Jardin des plantes 02 40 41 65 09

Les six installations de Johann Le Guillerm au Jardin des Plantes seront intégrées dans l’événement estival Le Voyage à Nantes 2018.

Distribution / production

Création Johann Le Guillerm

jusqu’au 31 octobre Installation
Tarifs & accès

Autour de l’œuvre



Infos pratiques
Jardin des plantes

Jardin botanique de la Ville de Nantes, le jardin des Plantes est un parc à l’anglaise en plein cœur de ville. À la fois jardin scientifique et jardin d’agrément, il attire chaque année près de 2 millions de visiteurs, dont plus de 50% de touristes.

Comment s’y rendre ?